Le PRE remporte un vif succès, quels sont ses objectifs ?

Les PRE ont été mis en place en 2007 dans notre ville afin de soutenir des enfants rencontrant des difficultés scolaires et des familles fragilisées en leur proposant un accompagnement médical et social. Ce programme concerne des élèves de 2 à 16 ans scolarisés dans les écoles et collèges situés sur le territoire du Contrat Urbain de Cohésion Sociale.

Quels sont les moyens mis en œuvre pour soutenir un enfant ?

Nous proposons des parcours de soins incluant des consultations en orthophonie ou en psychomotricité entre autres, mais aussi des activités favorisant l’épanouissement de l’enfant, des sorties découverte, des séjours en colonies, une approche de l’informatique, des activités sportives et culturelles en partenariat avec les clubs locaux.

Plus récemment, nous avons mis en place des ateliers Français Langue Etrangère en maternelle et en élémentaire pour des enfants non francophones freinés dans leur apprentissage parce qu’ils ne maîtrisent pas notre langue ; et des ateliers pour des collégiens en décrochage scolaire qui leur permettent de réfléchir à leur comportement et de reprendre confiance.

Comment sont repérés les enfants ?

“80 % des enfants nous sont adressés par les enseignants qui décèlent des difficultés liées au comportement ou à l’apprentissage. Les 20 % restants sont repérés par d’autres professionnels. Les partenariats établis avec des services tels que la PMI, le CMP ou l’Aide Sociale à l’Enfance sont une force car ils nous permettent à la fois de dépister les enfants et de les orienter vers des structures adaptées. Lorsque les enfants arrivent chez nous, ils sont immédiatement pris en charge par nos équipes qui font un bilan et proposent un parcours personnalisé. Nous accompagnons un enfant seul mais très souvent la fratrie et toute la famille car la parentalité est une part essentielle de notre action, plus on agit sur la famille, plus les effets sont sensibles sur l’enfant.

Vingt-trois personnes à temps plein ou vacataires composent l’équipe du PRE, psychologues, animateurs, orthophonistes, enseignants, conseillère en économie sociale et familiale, assistante sociale. Cette pluridisciplinarité nous permet de faire un travail de fond et de proposer une prise en charge complète des familles. Sans cet accompagnement, de nombreux enfants ne pourraient être suivis.

Et les résultats ?

En 2012, nous avons suivi 491 parcours individuels (337 familles sont intégrées au dispositif) pour un budget de presque 500 000 euros. 88 jeunes sont sortis du dispositif et ont pu réintégrer un cursus scolaire avec succès. Aujourd’hui, la configuration de nos équipes ne nous permet pas de répondre à de nouveaux besoins, notre souhait est plutôt de renforcer de nouvelles actions notamment en direction des collégiens comme mise en place de cours de Français Langue Étrangère et d’un groupe de parole.