Le canal

Le canal de Vaires relie Neuilly-sur-Marne à Vaires-sur-Marne (Seine-et-Marne).
C’est sous le règne de Napoléon III que la Marne n’étant pas navigable dans ce secteur est aménagée pour la batellerie. La construction du canal permet ainsi d’éviter à la batellerie des détours considérables et forts coûteux pour atteindre la Seine à Charenton.
L’État fait creuser ce canal, de 1848 à 1862, par des insurgés employés dans les ateliers nationaux.
Le creusement a isolé une bande de terre entre Marne et canal, appelée la Haute-Île.
La dénivellation entre le lit de la Marne et celui du canal étant importante, une écluse a été aménagée, surmontée d’une passerelle donnant accès à la Haute-Île.
Le trafic de marchandises est important et l’été le canal est emprunté par la navigation de plaisance.

Les passeurs de Marne

Les navettes fluviales de l’association Au fil de l’eau reprennent du service du 8 juin au 8 septembre. Ces catamarans faiblement motorisés et adaptés aux zones naturelles sensibles proposent une traversée de la Marne entre Neuilly-sur-Marne et Noisy-le-Grand ou une balade le long des berges (de Neuilly à Gournay) à la découverte des espèces qui peuplent notre rivière.
Départs du port de plaisance,
samedi et dimanche de 14h à 18h
Traversée gratuite
balade – de 12 ans 2 €, adultes 4 €.

L’ouverture du parc départemental de la Haute Île, à Neuilly-sur-Marne, a créé une nouvelle dynamique sur le territoire environnant en ouvrant des perspectives de développement touristique et de loisirs.

Dans ce contexte, les communes de Neuilly-sur-Marne, Gournay-sur-Marne et Noisy-le-Grand se sont rapprochées des comités départementaux du tourisme du Val-de-Marne et de la Seine-Saint-Denis afin d’envisager la possibilité de créer une offre de loisirs fluviaux sur la boucle de la Marne non navigable aux abords de la Haute Île. Une étude a donc été confiée par les comités départementaux de tourisme à l’association Au Fil de l’Eau en 2010, association d’éducation populaire et d’insertion par l’activité économique autour des métiers de la voie d’eau.
Cette étude a permis d’identifier les potentialités du lieu et d’établir un projet global de territoire alliant utilité sociale, protection de l’environnement, loisirs et tourisme de proximité.

Ce projet consiste en la création d’une navette fluviale estivale entre les trois villes, navette qui, à terme, pourra relier également les trois communes avec le site exceptionnel de la Haute Île. Depuis 2011, le projet mis en place par Au Fil de l’Eau et intitulé « Passeurs de Marne » a permis d’accueillir environ 30 000 passagers sur l’ensemble des saisons dans le cadre de Chantier Ecole, et depuis 2014 d’un Chantier d’Insertion. Le chantier d’insertion permet notamment de favoriser l’insertion professionnelle des personnes issues des communes par une mise en situation de travail accompagnée d’une formation adaptée. Ce dispositif a permis de former 11 salariés du territoire aux métiers de la navigation, de l’animation et de l’accueil du public.