La commune est partiellement équipée de la connexion à la fibre optique.

En 2019, les efforts porteront sur l’habitat pavillonnaire et les quartiers les plus anciens, édifiés avant 1970, qui recevront la fibre en aérien. D’ailleurs, pour accélérer leur équipement, une convention est en cours de signature entre la Ville, SFR et Enedis pour autoriser le passage de la fibre sur les poteaux de la société Enedis.
Comment ça marche ?

  • Dans l’habitat collectif, les propriétaires, bailleurs ou syndics doivent signer avec SFR une convention de déploiement de la fibre dans les parties communes.
    Et organiser un vote en assemblée générale dans les copropriétés. Avant toute relance auprès de la ville ou de SFR, assurez-vous donc que cette convention a bien été signée avec l’opérateur. Pour les petits collectifs (moins de 3 habitations), aucune convention n’est nécessaire.
  • Chacun est libre de choisir son fournisseur d’accès à Internet. D’ailleurs pour faciliter le jeu de la concurrence, la loi impose un gel commercial de trois mois entre le câblage des rues et des parties communes et le passage des logements au statut “raccordable”.