Respecter « l’esprit du lieu »

liaisons-douces

Le projet de Maison-Blanche prend appui sur les grandes caractéristiques de ce lieu emblématique pour mettre en valeur son histoire et son identité La trame paysagère et urbaine clairement lisible (mail des Morin-Goustiaux, veine centrale) a servi d’appui à la structure du projet. Une partie de l’architecture caractéristique des hôpitaux de la fin du XIXe et du début du XXe siècle est préservée et réhabilitée en logements sur le Parc à l’Anglaise et les Morin-Goustiaux, qui deviennent des « parcs habités ».
Le projet respecte également les organisations existantes, l’une en petits bâtiments organisés et orientés aléatoirement dans un parc à l’anglaise, la seconde en alignement sur des grands espaces et cours paysagers des Morin-Goustiaux, ce qui permet de conserver les vues et de bénéficier d’un environnement paysager de grande qualité.

Les hauteurs de bâtiments restent à l’échelle humaine et dialoguent avec les bâtiments anciens préservés. Les îlots les plus denses ne dépassent pas 6 étages et sont implantés au nord du projet du fait de la proximité du parc des 33 hectares et de l’ouverture qu’elle offre. Seuls trois immeubles de 7 étages encadrent la place du château d’eau.

Reconnecter le nouveau quartier de la ville à son environnement

batiments-conserves

Sur ce site fermé au public pendant plus d’un siècle, le principal enjeu concerne la circulation depuis et vers la ville, qui seule pourra en faire un nouveau quartier de Neuilly-sur-Marne. À l’ouest du site, sur l’avenue de Maison-Blanche, on retrouve une organisation de bâtiments résidentiels intermédiaires sur 2 à 3 étages, en cohérence avec le quartier d’habitations individuelles présent sur le quartier de l’Avenir. Un système de voiries et de liaisons douces – mails verts, dessertes piétonnes et cyclables – améliore l’accessibilité du quartier.

A plus large échelle, le développement attendu des transports en commun (projets de mise en site propre du bus 103, T-Zen, gares du Grand Paris Express) et la proximité du RER E (Le Chénay-Gagny) font bénéficier le quartier d’une très bonne desserte.